-

Saxo Bank, le spécialiste de l’investissement et du trading en ligne, publie ses « prévisions chocs » pour l’année 2015

Si la probabilité que chacune des 10 prévisions chocs de Saxo Bank se réalise est faible, elles proviennent toutes de déductions stratégiques des analystes du groupe Saxo Bank, fondées sur une série d'événements politiques ou de marché certes peu probables, mais crédibles. Cette année, les prévisions vont de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne après une victoire du parti indépendantiste UKIP aux élections législatives à l'éruption du volcan islandais Bardabunga, qui pourrait avoir des conséquences majeures sur les récoltes agricoles. La BCE se retrouve également au cœur des prévisions de ce  millésime avec la prévision choc que Mario Draghi rentre en Italie pour prendre la tête du pays, laissant ainsi sa place à Jens Weidmann.  

Steen Jakobsen, chef économiste de saxo Bank, commente :  « 2015 sera une année compliquée, mais aussi potentiellement l'année qui marquera le point bas dans tout. L'inflation a atteint son plus bas niveau depuis des décennies, les taux d'intérêt ont suivi et les prix de l'énergie ont plongé. La faible volatilité sur les marchés a donné aux investisseurs une fausse impression de sécurité qui pourrait entraîner une énorme déception en 2015. Nous en avons vu les prémices durant une semaine chaotique en octobre dernier. Si l'on doit s'y fier, nous devons nous préparer à un tour de montagnes russes en 2015.  
 
Les prévisions chocs de Saxo Bank restent un exercice  qui a pour objectif de trouver 10 idées relativement controversées et qui pourraient mettre votre univers d'investissement sens dessus dessous. En imaginant les pires scénarios et événements, que ce soit un défaut de paiement de la Russie, une éruption volcanique ou encore un chaos sur Internet, les investisseurs ont la possibilité de réaliser un stress test sur leurs hypothèses concernant le futur. Les investisseurs peuvent ainsi avoir une vision plus claire des conséquences possibles si ces événements venaient à se produire. Nous devons nous rappeler que bien que ces prévisions mettent en valeur des scénarios extrêmes pour les marchés financiers, avec les années, un certain nombre d'entre eux se sont malheureusement réalisés. »

Les 10 prévisions chocs de Saxo Bank pour 2015 :

1. Vers un krach du secteur immobilier résidentiel britannique
Les études montrent déjà que le marché de l'immobilier est en train de s'essouffler au Royaume-Uni, notamment à Londres. La hausse des taux imminente de la Banque d'Angleterre va provoquer un krach immobilier avec une chute des prix pouvant aller jusqu'à 25% en 2015.
 
2. L'inflation grimpe à 5% au Japon
L'émission ininterrompue de monnaie par la Banque du Japon (BoJ) anéantit la confiance dans le yen. Dans le même temps, Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la BoJ, s'aperçoit que sa stratégie fonctionne beaucoup trop bien. Le Japon perd tout contrôle sur sa devise.
 
3. La Chine dévalue le yuan de 20%
La Chine va chercher par tous les moyens à atténuer les énormes pressions déflationnistes qui sont le revers de la médaille de l'explosion du crédit. Alors que les risques de déflation menacent la Chine,  l'Empire du Milieu va s'inspirer du Japon et décider de dévaluer le yuan de 20%.
 
4. Mario Draghi quitte la BCE
Pour définitivement emporter l'adhésion des Allemands à propos du lancement d'un programme d'assouplissement quantitatif, Mario Draghi quitte la tête de la BCE pour laisser sa place à Jens Weidmann de la Bundesbank.  L'actuel président de la BCE retourne en Italie en homme providentiel afin de succéder à Giorgio Napolitano.
 
5. La Russie fait à nouveau défaut
La chute accentuée du prix du baril de pétrole et les répercussions financières résultant de l'imposition des sanctions par l'Occident peuvent provoquer un défaut de paiement des entreprises russes et, même, du gouvernement sur sa dette libellée en dollars. Un défaut de paiement, comme en 1998, est ce dont a besoin le pays pour s'assurer un avenir meilleur, en plus d'une solution diplomatique à propos de l'Ukraine.
 
6. Les pirates informatiques font chuter les sites de e-commerce
En 2015, les attaques contre les plus grands sites de e-commerce sont de plus en plus répandues et agressives, ayant de significatives répercussions à travers le Web et les fournisseurs de service de cloud computing. Amazon.com, le plus important détaillant du secteur de l'e-commerce et acteur majeur dans les services basés sur le Web, connaît une chute de près de 50% de la valeur de son action à cause des retombées des attaques informatiques et de la survalorisation de son cours.
 
7. L'éruption du Bardarbunga décime les récoltes
Comme ce fut le cas lors de l'irruption du volcan Laki en 1783, l'irruption du volcan islandais déjà actif Bardarbunga en 2015 conduit à la libération massive de dioxyde de soufre et d'autres gaz nocifs dans le ciel européen. Les conditions climatiques en sont modifiées, ce qui fait craindre une récolte faible en Europe. Le prix des céréales double dans la foulée, bien que les retombées réelles de l'irruption s'avèrent plus modestes que prévu. 
 
8. Les futures sur le cacao franchissent les 5000 dollars la tonne
La demande en chocolat ne cesse de croître à la faveur de l'évolution du mode de consommation des Européens qui se tournent vers le chocolat noir et de l'augmentation de la demande en Asie. Du fait d'une offre affectée par les craintes concernant les retombées du virus Ebola et d'un sous-investissement dans les pays producteurs d'Afrique de l'Ouest, le monde consomme plus de cacao qu'il n'en produit. En résulte un nouveau record pour le prix du cacao à plus de 5000 dollars la tonne en 2015.
 
9. Le Royaume-Uni sort de l'Union européenne en 2017 suite à la victoire du UKIP
Le UKIP fait un score de 25% lors des élections législatives outre-Manche qui se tiennent le 7 mai 2015, devenant au passage le troisième parti politique à Westminster. Le UKIP rejoint alors dans une grande coalition les conservateurs conduits par David Cameron et appelle à la mise en œuvre du référendum  sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE prévu en 2017. Le taux de rendement de la dette publique britannique connaît une envolée.
 
10. Les spreads sur les obligations d'entreprises multipliés par deux
Suite au retour de l'aversion au risque sur les obligations à haut rendement, les investisseurs se désengagent du marché provoquant une baisse de la liquidité et un déclin des prix. Ces perturbations sur le marché des obligations d'entreprises ébranlent la faible économie européenne. En conséquent, le Market iTraxx Europe Crossover double à 700 points de base en 2015.

 

Steen Jakobsen

Chef économiste - Saxo Bank

Steen Jakobsen a plus de 25 ans d’expérience dans le domaine du trading et des marchés financiers. Après avoir terminé ses études d’économie à[...]