-

Le rallye de fin d’année aura-t-il encore lieu ? Monthly Stocks Outlook par Andrea Tueni, Saxo Banque

La question qui se pose traditionnellement en ce début de mois de décembre est de savoir si les marchés se dirigent ou non vers le fameux rallye de fin d’année. 

Après l’euphorie suscitée par la BCE, le mois de novembre a été plus calme sur les marchés. L’absence de catalyseurs de premier plan a poussé les investisseurs à prendre des bénéfices. La consolidation a été plus marquée côté européen que côté américain. En effet, ces derniers ont à nouveau enregistré des performances exceptionnelles sur le mois de novembre, apparemment pas rassasiés après tous les records emmagasinés ces derniers mois.

Le ton de cette fin d’année devrait, une fois n’est pas coutume, être donné par Wall Street. La réforme fiscale tant attendue par les marchés est en très bonne voie. En effet, le Sénat a fini par voter avec une faible majorité son projet de loi. La prochaine étape est désormais d’harmoniser le projet de la Chambre des représentants et celui du Sénat afin de n’en faire qu’un. Ce dernier pourrait atterrir sur le bureau de Donald Trump d’ici une dizaine de jours dans le meilleur des cas, permettant ainsi au Président américain de promulguer la loi avant la fin de l’année et de signer une belle victoire, sa première depuis sa prise de pouvoir.

La promulgation de cette loi pourrait donner un élan positif aux marchés. L’évolution des marchés, au gré des avancées sur cette réforme ces derniers jours, montre que le potentiel n’est pas encore totalement épuisé. Wall Street semble encore capable de progresser malgré son rythme infernal alors que les marchés européens ont encore de la marge.

Avec cette avancée décisive sur la réforme fiscale, les signaux sont au vert. Côté américain, le passage de cette loi pourrait renforcer l’économie et créer un cercle vertueux pour de nombreuses entreprises. Côté européen, les données macroéconomiques sont encourageantes, la reprise semble se renforcer tandis que la BCE a fixé une « forward guidance » ne laissant pas de place à la spéculation. Dès lors, il ne reste pas énormément de sujets pouvant perturber les marchés et empêcher ce fameux rallye de fin d’année. Cependant, les dernières déclarations de Michael Flynn nous rappellent les risques qui pèsent encore sur Donald Trump. Par ailleurs, sur le vieux continent, les négociations pour former une coalition en Allemagne et les élections régionales en Catalogne ne sont pas susceptibles d’entamer la tendance de fond et l’optimisme des investisseurs. Attention toutefois, historiquement les corrections interviennent toujours au moment où l’on s’y attend le moins.

Techniquement, malgré une perte de vitesse sur le dernier mois, l’indice CAC 40 reste orienté à la hausse. La réforme fiscale américaine ests la véritable variable sur cette fin d’année. La dynamique sera donc dictée par Wall Street. L’enjeu à court terme serait de s’affranchir de cette ancienne zone de résistance située à 5415/5430 qui ouvrirait la voie à un retour au-dessus des 5500 points. Renouer avec les plus hauts annuels vers les 5535 constituerait un bel objectif de fin d’année. Le risque pour le marché est de basculer sous l’un de ses trois principaux niveaux de support actuels : 5325 points, 5300 points et surtout sous les 5285 points.

 

Andrea Tueni

Diplômé du Master en Finance de marché de Sup de Co Reims, Andrea Tueni rejoint Saxo Banque France en tant que Sales Trader en 2013.  Ce spécialiste des devises et matières premières est rapidement[...]