-

And the winner is...

Il est important de faire la part des choses en ce qui concerne l’évènement que constitue l’élection de Donal Trump comme 45ème président des Etats-Unis. Comme évoqué ces derniers jours par Saxo Banque, si Donald Trump remportait la Floride tout était joué d’avance.

 

Deux points importants sont à noter pour les investisseurs suite à l’annonce de ces résultats:

  • La baisse constatée sur les marchés financiers est due à un ajustement des cours par rapport aux anticipations. En effet, en début de semaine, les investisseurs pariaient de plus en plus sur une victoire d’Hillary Clinton.
  • Le programme de Donald Trump est basé sur 3 piliers : keynésianisme, protectionnisme et baisse de la fiscalité.

L’un des principaux risques suite à cette élection est la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Cette dernière pourrait avoir des répercussions au niveau mondial. On peut ainsi établir un parallèle avec le début des années 30 lorsque la hausse des tarifs douaniers opérée par les Etats-Unis avait eu un impact négatif sur la croissance économique entrainant une phase de récession.

Le mot d’ordre reste cependant « pas de panique ». Il faut désormais observer qui Donald Trump va nommer à la tête de son cabinet ainsi qu’aux postes économiques et stratégiques importants.

La réaction de la FED sera un élément important à surveiller. En cas de panique durable, la banque centrale américaine pourrait décider de maintenir ses taux inchangés en décembre. En revanche, si l’orientation des marchés reste bonne, la hausse des taux devrait être maintenue.

En conclusion, rien n’est joué du point de vue des marchés financiers. Même s’il y a une certaine aversion au risque, il faut attendre de savoir ce qui sera mis en place. La crainte majeure concerne l’essor du protectionnisme prôné par Trump. 

Christopher Dembik

Christopher Dembik est Responsable de la recherche macroéconomique de Saxo Bank.  Avec une double formation française et polonaise,[...]